Skip to main content

You are here

Deux femmes font du jogging dans le parc

Arrêter de fumer sans prendre de poids

L'arrêt du tabac n'est pas obligatoirement synonyme de prise de poids

Vous aimeriez arrêter de fumer mais vous craignez de prendre du poids ? Nous vous expliquons ici pourquoi de nombreux fumeurs sevrés prennent quelques kilos et ce que vous pouvez faire contre cette prise de poids pendant votre sevrage tabagique.

Est-ce que le fait de ne plus fumer va me faire prendre du poids ?

Cette question compte parmi les interrogations les plus fréquentes chez les fumeurs envisageant l’arrêt du tabac. Cela peut effectivement arriver : il est possible que la phase de désaccoutumance s’accompagne d’une petite prise de poids, qui est en moyenne de 2,5 kg pour deux tiers environ de tous les fumeurs sevrés.

Comment la prise de poids accompagnant l'arrêt du tabac s’explique-t-elle ?

La nicotine exerce à double titre une influence sur le métabolisme. Elle augmente d’une part la consommation énergétique de l’organisme tout en réduisant l’appétit et la sensation de faim. Ces deux facteurs expliquent qu’un fumeur pèse en moyenne entre 2 et 3 kg de moins qu’un non-fumeur du même sexe, ayant la même taille et le même âge.

L’arrêt du tabac annule l’effet « amaigrissant » de la nicotine : la consommation énergétique de l’organisme diminue, l'appétit et la sensation de faim étant stimulés. L’envie plus forte de manger peut également être déclenchée par des attentes : stimulation, relaxation, consolation, pause, récompense et contact – que le tabac parvenait jusqu'alors à satisfaire. Le surplus de calories alors emmagasinées est stocké par l’organisme sous forme de graisse.

Conseils : que faire contre la prise de poids ?

Opter pour une alimentation saine et équilibrée vous aidera à ne pas grossir. Consommez beaucoup de fruits, de légumes et d’aliments complets et évitez les produits à base de blé, les friandises et les produits gras.

Et vous devriez faire du sport. L'exercice physique évite activement de prendre du poids et rendra l'arrêt du tabac bien plus facile. Vous pensez à autre chose, éliminez votre stress et vous aurez rapidement l’impression d’être en meilleure forme et en meilleure santé.

Est-ce que les substituts nicotiniques peuvent aider ?

Si vous utilisez des substituts nicotiniques pendant l’arrêt du tabac, il vous sera peut-être plus facile de garder votre poids. La nicotine absorbée par l’organisme grâce à la thérapie de substitution nicotinique agit de la même façon que la nicotine apportée par la cigarette : la consommation énergétique est un peu plus élevée et l’envie de manger, qui résulte peut-être du manque de nicotine, est réprimée.

Le chewing-gum à la nicotine présente un autre avantage : le fait de mâcher vous occupe et pendant ce temps, vous ne consommez pas de friandises riches en calories. Les semaines suivantes, pendant que vous réduisez l'apport en nicotine des substituts nicotiniques, l’organisme a le temps de modifier lentement ses habitudes. Vous disposez donc de plusieurs semaines pour apprendre à surmonter les attaques de fringale et les envies subites de manger sans devoir recourir à des friandises.

Lisez maintenant comment la thérapie de substitution nicotinique peut vous aider à arrêter.